vendredi 9 août 2013

Nous savons que notre cerveau mémorise plus facilement les informations reliées à une expérience émotionnellement significative pour nous, qu’elle soit positive ou négative. C’est ce qui explique que nous avons peine à nous libérer d’une expérience douloureuse et que nous gardons en mémoire les événements heureux. 

Serge Drouin
Mon livre gratuit, sans conditions :https://sites.google.com/site/apprendrepoursaccomplir/