vendredi 9 août 2013

Simple comme information! Tout le monde sait cela! Mais tout le monde ne réalise pas que nous ne contrôlons pas notre cerveau. Pour lui rien n’est bien ou mal. Il exécute l’information qu’il a mémorisée en lui. Ce sont ses références qui le feront réagir et rien d’autre! Une information qui est profondément enregistrée ou bien conditionnée ne changera pas par le simple fait que je désire que mon comportement change.

Notre cerveau n’a pas de sentiment. Il exécute le contenu de ses informations qui lui servent de références afin d’imposer une pensée, une émotion ou un sentiment selon ce qui se présente à lui.

On aura beau pleurer et crier, si l’information prioritaire demeure, notre cerveau continuera à nous faire agir d’une façon que nous n’aimons pas. Il ne fait que son travail selon ce que ses références lui imposent. Lorsque nous ne reconnaissons pas ce fait, nous considérons - à tort- que nous sommes responsables de nos sentiments de bonheur ou de malheur. Ce sentiment culpabilisant sera amplifié par les conseils de personnes ou par des livres qui nous invitent à avoir du pouvoir sur nos pensées, émotions et sentiments négatifs quand nous sommes incapables d’enlever l’effet des substances émises par notre cerveau qui les provoque. 


Serge Drouin
Mon livre gratuit, sans conditions :https://sites.google.com/site/apprendrepoursaccomplir/