samedi 20 juillet 2013

Les personnes qui pensent que des femmes sont travailleuses du sexe seulement par désir de luxure et d’argent, sont dominées par des références de morale religieuse qui n’ont pas intégré la miséricorde. Ces personnes cherchent à combler leurs besoins fondamentaux, dont le bonheur en est l’essence. Il en va de même pour les personnes aux prises avec la toxicomanie! Ouvrez votre conscience et remettez en question les jugements que vous imposent vos références erronées!

Serge Drouin