jeudi 17 octobre 2013

L’humain qui aime le macabre vivra-t-il une vie négative? Le macabre représenterait-il un refus de vivre dans un monde de noirceur? La lumière est possiblement plus importante pour lui que nous pouvons l’imaginer!

Serge Drouin
Mon livre gratuit, sans conditions :
https://sites.google.com/site/apprendrepoursaccomplir/