mercredi 9 octobre 2013

Il nous est recommandé de ne pas se laisser troubler l'esprit par les préoccupations de tous les jours. Cela nous rendrait malades. Mais que pouvons-nous faire? Être détachés au point de ne plus être accablés par des émotions préoccupantes? Avoir une foi qui nous permet de ne plus ressentir de préoccupations? Entrer dans un cloître religieux pour que le monde extérieur ne nous trouble plus? Ou porter notre croix avec discernement en assumant nos émotions que provoquent les dualités de tous les jours, y compris le doute et les maladies?

Serge Drouin
Mon livre gratuit, sans conditions :
https://sites.google.com/site/apprendrepoursaccomplir/