lundi 12 août 2013

Il serait nécessaire que la société ne banalise pas le manque de communication d’un adulte. La timidité de l’adulte n’est que le reflet de ce qu’il n’est pas parvenu à dépasser. Affirmer que ce n’est qu’une caractéristique de sa personnalité, qu’il est tout simplement timide et que l’expression de sa gêne lui donne un air charmant, contribuera à maintenir son retrait. Un retrait demeure un retrait, même si l’on ne doit pas en faire un problème d’état. Nous devrons admettre que moins nous communiquons, moins nous apprenons à communiquer. Nous ne vivons pas en étant isolé du monde et nous apprenons à partir des relations qui nous aident à mieux nous connaître.

Serge Drouin
Mon livre gratuit, sans conditions :https://sites.google.com/site/apprendrepoursaccomplir/