dimanche 14 juillet 2013

Comme un train affolé et sans conducteur, nos références négatives qui s’imposent à notre esprit par des émotions intenses peuvent nous apparaître incontrôlables. Ne vous fiez pas aux apparences! Dans les temps de calme, cultivez votre conscience et en temps opportun, elle dominera avec douceur et détermination votre déraillement inévitable.

Serge Drouin